Bilan de la journée mondiale contre la pub de 2018

Cette année encore, on a profité de la journée mondiale contre la pub pour organiser plusieurs jours de mobilisation pour sensibiliser sur la question de la publicité et remettre en question son omniprésence dans nos rues.

Ça a commencé jeudi soir avec une extinction d’enseigne dans le centre de Lille. Nous étions un groupe de 7 personnes à nous balader le long de notre parcours habituel entre République, Rihour, le vieux Lille, et la gare Lille Flandres pour éteindre une vingtaine d’enseigne.
Étrangement une grande partie étaient déjà éteintes. Une prise de conscience des commerçants ? Une action d’un autre groupe dans les jours d’avant ? Ou plutôt la volonté de la mairie d’éteindre pour pouvoir mieux voir les mappings, preuve que quand elle le souhaite, elle peut agir pour l’environnement ? Question sans réponse pour l’instant.

On était ensuite présent·e·s samedi de 10h à 16h à la MRES pour la rencontre inter-équipes du défi familles zéro déchet métropolitain pour tenir un stand et présenter le lien entre publicité et production de déchets ainsi que les pratiques permettant d’éviter l’une comme l’autre.

On a enchaîné à 17h par une action de recouvrement de panneaux publicitaires. Au total 6 panneaux différents ont été recouverts par notre groupe dans le quartier de Wazemmes avec des messages dénonçant l’injonction à être mince tout en mangeant de la malbouffe ou encore invitant les habitant·es à se réapproprier les panneaux publicitaires.

 

Et pour finir cette mobilisation, nous nous sommes rassemblé·es dimanche 25 mars à partir de 13h pour un atelier de cuisine déchétarien suivis d’un repas pour fêter la journée mondiale contre la pub avec le collectif Poubelle en N(or)d. Une quarantaine de personne a pris part aux festivités au centre culturel libertaire à cette occasion.

 

Un bilan global de la mobilisation est à venir sur le site de Subvertisers International.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.