[Agenda] Mercredi 31 août 18h30 : commission Antipub Nuit Debout Lille

La rentrée approche et il est temps de se remettre en marche pour continuer de reconquérir nos regards et l’espace public colonisé par la pub !
Au programme notamment :
– pas mal d’infos d’actualités à transmettre concernant le projet de réglementation de la Métropole, le contrat de Lille, les événements à venir
– la préparation d’une action pour la Rentrée Sans Marques, de la braderie debout, etc.

Rendez-vous donc ce mercredi 31 août à 18h30 place de la République pour se retrouver !

pub-ecole

[Agenda] Samedi 20/08 18h30 à Hellemmes : Quels sont les effets de la pub sur les enfants ? (Nuit Debout)

enfant-ecran

Dans le cadre de l’installation de Nuit Debout place Hentgès à Hellemmes (métro Hellemmes) ce samedi 20 août à 18h30, nous vous invitons à venir discuter autour de la pub.
L’idée est d’échanger ensemble sur des questions comme

  • Quels sont les effets de la pub sur les enfants ?
  • Comment ne pas recevoir de pub ?

mais aussi toutes celles que vous souhaitez aborder autour de la pub et en particulier des questions éducatives qui peuvent y être liées.

Après les échanges, on continue avec une auberge espagnole et l’assemblée générale de Nuit Debout (infos par ici : https://lille.demosphere.eu/rv/4488)

Ajout du 5 septembre 2016 :

Nous avons eu des échanges intéressants avec les personnes présentes, dont des enfants. Certains parents font attention à cette question et essaient d’éviter l’exposition des enfants à la pub. Cependant, ce n’est pas toujours facile, y compris dans le milieu scolaire avec l’omniprésence des marques. À ce sujet, nous rappelons la campagne Rentrée Sans Marques. Nous avons aussi fait une action de recouvrement sur deux publicités de l’abri voyageur de la place.

sans-pub-beau

Bilan de l’action du 1er juillet

Nous étions une douzaine pour l’action commune Déboulonneurs, Commission Antipub Nuit Debout Lille et R.A.P. Lille du 1er juillet 2016.

Nous avons barbouillé au blanc de Meudon (non dégradant) une trentaine de panneaux de la ville aux alentours de République, rue du Molinel, rue Solférino et de la mairie, en inscrivant « Notre regard n’est pas à vendre ».

barbouillage_meudon panneau_barbouille_meudon barbouillage_meudon2

Symboliquement, nous avons fait une halte devant la mairie où nous nous sommes bandés les yeux, seul moyen de ne pas subir la pub dans l’espace public lillois, celle-ci nous étant imposée par la mairie (environ 300 panneaux de 2 à 8m²) qui vend nos regards aux publicitaires.

yeux_bandes_mairie

La ville de Lille doit aller plus loin ! Action vendredi 1er juillet 18h

ville_8m2_ecole_sexismeMobilier urbain à côté de l’école Pasteur, rue Solférino.

Lors du conseil municipal du 17 juin [1], le contrat de publicité a été reconduit pour une durée de 5 ans, passant de 292 à 279 panneaux publicitaires pour Lille-Lomme-Hellemmes [2].

Cette légère diminution montre une prise de conscience par la mairie du refus par les citoyen-ne-s que leur soit imposée, ainsi qu’à leurs enfants, de la pub dans l’espace public. Rejet notamment exprimé via la pétition que nous avons fait signer aux citoyen-ne-s sur papier ainsi qu’en ligne et qui a déjà reçu plus d’un millier de signatures. Cependant, avec 279 panneaux restants, le problème est loin d’être réglé et nous ne comptons pas en rester là [3].

pub_pari_ligne_lille

Mobilier urbain de type sucette avec une pub pour des paris en ligne

Injonctions permanentes à la surconsommation, frustrations, stéréotypes sexistes, promotions de produits reconnus mauvais pour la santé, endettement, invisibilisation des petits commerces et initiatives de quartier, les dégâts du système publicitaire sont nombreux. Que la mairie y participe n’est pas acceptable, nos regards ne sont pas à vendre ! Une autre politique est possible, à Grenoble, la mairie a mis fin à son contrat publicitaire pour ajouter des arbres et des panneaux d’expressions démocratiques.

arbre

Pour toutes ces raisons, la commission antipub de Nuit Debout Lille [4], les déboulonneurs lillois [5] et nous, R.A.P. Lille, appelons les citoyennes et citoyens, qu’ils habitent Lille ou y passent occasionnellement à nous rejoindre vendredi 1er juillet à 18h sur la place de la République pour défendre l’espace public et nos pensées de l’agression publicitaire. L’action, non-violente, prendra la forme d’un barbouillage au blanc de Meudon (non dégradant) des panneaux concernés.

Ensemble, exprimons  aux élus lillois notre refus de cette politique cynique de la marchandisation sans limites.

  • [1] Conseil municipal du 17 juin : http://www.yuca.tv/fr/mairie-de-lille/conseil-municipal-du-17-juin-2016
  • [2] Article de la voix du nord du 21 juin 2016 : http://www.lavoixdunord.fr/region/affichage-publicitaire-dans-l-espace-public-lillois-la-ia19b0n3586475
  • [3] Article de la voix du nord du 27 juin 2016 : http://www.lavoixdunord.fr/region/marche-des-panneaux-publicitaires-a-lille-les-antipubs-ia19b0n3598555
  • [4] https://wiki.nuitdebout.fr/wiki/Villes/Lille/Antipub
  • [5] http://www.deboulonneurs.org/article725.html