Juil 18 2017

« Attractifs, sécurisants et conviviaux »

Nous essayons depuis longtemps d’avoir un rendez-vous avec la direction de Keolis Lille pour défendre notre point de vue, l’intérêt d’usagers des transports publics (550 signataires de notre pétition à ce jour) et la sobriété énergétique. Ces derniers mois, au cours de nos actions (notamment celle du 8 avril) et lors de nos échanges par téléphone, Keolis nous a promis un rendez-vous qui n’est jamais venu. Nous sentant menés en bateau, nous avons donc décidé de nous rendre directement sur place.

Siège de Keolis Lille, au 276 avenue de la Marne à Marcq-en-Baroeul

Le 12 juin, nous voici donc devant le siège de Keolis Lille. Après avoir eu affaire à différents interlocuteurs, nous avons finalement pu nous entretenir brièvement avec le directeur Qualité et Développement Durable de Keolis Lille. Il nous a écouté puis nous a invité à écrire une lettre au Directeur Général de Keolis Lille, Gilles Fargier. Ce que nous avons fait quelques jours plus tard, en exposant nos arguments et en l’invitant, dans la lettre qui suit, à nouveau à la discussion et à écouter nos propositions.

Le 12 juillet, nous avons enfin reçu une réponse du Directeur Général de Keolis Lille par courrier. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas franchement enclin au dialogue.

 

Pour le Directeur de Keolis Lille, les écrans publicitaires rendraient donc les stations de métro « plus attractives, sécurisantes et plus conviviales ». Drôle de vision des choses… L’expérience d’être cerné par des écrans publicitaires dans les transports nous semble plutôt répulsive, dangereuse et aliénante. En matière d’attractivité, pourquoi ne pas plutôt imiter l’exemple du métro de Stockholm qui fait la part belle à l’art. Concernant la convivialité, c’est plutôt de l’affichage d’expression libre ou de vie de quartier ainsi que des animations qui la favoriseraient.

Décoration d’une station du métro de Stockholm

Et comme dit par monsieur Fargier, il s’agit là d’une « expérimentation », comprendre que ce n’est qu’un début et que si nous ne réagissons pas maintenant, les écrans se généraliseront. On peut s’attendre à un remplacement progressif des panneaux publicitaires par des écrans, ce qui représenterait un gâchis énergétique plus indécent encore. Enfin, concernant le « potentiel de ce nouvel outil », on a une bonne idée de ce que les publicitaires peuvent faire avec ces écrans prévus pour intégrer des caméras et des capteurs d’audience permettant de nous suivre à la trace (voir aussi ce dossier de RAP sur le sujet).

 

Addendum du 21/07/17 :

Face au refus de dialoguer de Keolis Lille, nous avons repris les actions de recouvrement mercredi 19 juillet après-midi dans les stations République, Rihour et Gare Lille Flandres.

(2 commentaires)

    • mmu_man on 18 juillet 2017 at 17 h 46 min
    • Répondre

    pour ce qui est du « convivial », je doute que ça réponde à cette définition précise : https://fr.wikipedia.org/wiki/Outil_convivial

    • Laurent on 5 septembre 2017 at 20 h 39 min
    • Répondre

    Quand je vois les photos des stations lilloises, je les trouve extrèmement conviviales. La blancheur éblouissante des néons et les surfaces brillantes des murs bardés de tôles et des sols plastifiés et carrelés ainsi que les messages positifs véhiculés par les panneaux publicitaires me rappellent l’hopital où je suis né , la télévision qui m’a bercé depuis ma plus tendre enfance et l’hyper-marché où je vais travailler avec joie tous les matins . Quand en plus j’ apprends que je suis suivi par des caméras cachées derrière ces écrans je suis rassuré d’être ainsi protégé de mes mauvaises pensées par des messages adaptés à mes désirs . Nulle doute que Keolis et la MEL ont pour projet de créer le meilleur des mondes pour que nous y baignions en toute innocence comme les vers dans le fumier . Saluons ce grand projet humaniste et généreux qui porte le grand message d’amour de la publicité au coeur de nos pauvres vies.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.