Pour un soutien spectaculaire !


Aux ami-e-s militant-e-s malicieux-ses!

R.A.P. te salue bien et te demande ton aide dans sa quête de libération de l’invasion publicitaire !
Tu n’es pas sans savoir qu’imprimer tracts et affiches n’est pas sans coût.
Et la location de notre QG, une petite salle fort chaleureuse du Polder, n’est pas gratuite.
C’est pourquoi on organise une petite soirée de soutien pour la mi-juin.

Nous sommes déjà quelques un-e-s à vouloir nous produire mais nous cherchons encore :
– des musicien-ne-s.
– des chanteurs-ses.
– des pâtissier-e-s.
– des circassien-ne-s. (si ça se dit)
– toute autre proposition de ta part.

Envie de participer? Contacte-nous par mail à l’adresse : contact.lille@antipub.org
où appelle Romain au 06 10 72 47 98

Merci d’avance pour ta motivation, ta participation, ton engagement et ta révolte!

Soyez sages, cachez les images !
Bisou.

Écrans dans le métro : actions, menaces et pétition ! (Hors de ma vue ! n°6)

Lettre quasi-mensuelle d’information de Résistance à l’Agression Publicitaire – Lille Métropole avec le Collectif des Déboulonneurs de Lille

recouvrement écran

Salut à toutes et à tous !

Après la belle mobilisation internationale autour des journées contre la pub fin mars, nous reprenons de plus belle notre campagne pour le retrait des écrans vidéo installés dans les stations de métro. Clear Channel, l’entreprise de vente de regards derrière ces écrans, a tenté de nous intimider par une lettre de mise en demeure, nous menaçant d’un procès après un recouvrement de leurs écrans. En guise de réponse, on a écrit une lettre à notre tour, intensifié les actions et lancé une pétition qu’on vous appelle à signer et partager : http://lille.antipub.org/ecrans/
Plus bas, vous trouverez notamment des détails sur ce dossier, les rendez-vous à venir, un retour sur le 25 mars.

Bonne lecture 🙂

Agenda

  • mercredi 3 mai, 19h : Réunion ouverte antipub au Café Citoyen (Place du vieux marché aux chevaux à Lille) avec les Déboulonneurs et R.A.P.

La pub, c’est vraiment moche et ça se voit !*

Malgré les menaces de procès, notre campagne contre les écrans publicitaires de Clear Channel continue par des actions et une pétition.

recouvrement gare lille flandres

Après nos premières actions en début d’année contre ses écrans nouvellement installés dans le métro, Clear Channel nous a envoyé une mise en demeure. Nous n’avons pas manqué d’y répondre et de poursuivre nos actions de légitime réponse sur ces écrans éblouissants, imposés, fatigants et énergivores. De nouveaux recouvrement ont notamment été effectués les 8 et 15 avril dernier où nous avons profité de leurs écrans pour mettre en lumière notre échange de lettres et nos arguments respectifs.

Nous vous appelons à nous prêter main forte dans ce bras de fer contre ce « compagnon de route des français » comme il aime se nommer lui même, quand il ne se vante pas de l’efficacité de ses méthodes de ciblage des consommateurs.

Montrez votre soutien en signant et partageant notre pétition à ce sujet : http://lille.antipub.org/ecrans/

Si au cours de nos actions, certains agents de Transpole et Keolife nous ont fait des remontrances, d’autres ont, comme bon nombre de voyageurs convaincus, signé notre pétition.

Pétition qui a aussi été bien accueillie lors d’un meeting politique dont les participant-e-s ne voulaient visiblement pas d’un avenir en commun avec ce marchand de regard.

*pour les non-initié-e-s : référence à l’annonce « Frauder, c’est vraiment moche, et ça se voit ! » rabâchée dans les stations de métro

Journée(s) contre la pub : retour sur les actions à Lille et au-delà


Débat, extinction d’enseignes, grand recouvrement, barbouillage, action dans la gare, projection, … Dans le cadre de la mobilisation internationale contre la pub #SubvertTheCity (« détourne la ville »), différentes actions visant à dénoncer l’invasion publicitaire ont été menées à Lille.
Des dessins et « slogantipub » inspirés, une quarantaine de publicités recouvertes, plusieurs barbouillées par les déboulonneurs, plus d’une soixantaine d’enseignes éteintes, sans oublier de belles rencontres et beaucoup d’échanges intéressants !
En bref, un beau bilan pour cette deuxième édition avec encore une fois un accueil largement positif de notre démarche !

On vous invite à aller voir aussi les belles choses qui ont été réalisées aux échelles nationale et mondiale.

 

Astuce antipub spéciale élection présidentielle

À la veille de l’élection présidentielle, retrouvez l’analyse de R.A.P. des positions publicitaires des différents candidat.e.s à partir de leurs programmes et d’autres sources (votes du candidat ou du parti, Pubomètre 2012, Régionales 2015, déclarations récentes, …).
Ça se passe par ici !

Dans les médias

Le petit mot de la fin

Si nos actions et notre engagement vous plaisent, vous pouvez nous donner un petit coup de pouce en adhérant à l’association.
L’adhésion est à prix libre (différent de gratuit), et au-delà de l’aspect financier, cela nous permet d’avoir plus de poids en tant que collectif. 
Plus nos voix sont nombreuses, plus nous sommes susceptibles d’avoir de l’impact dans nos démarches. 
Si cela vous intéresse, c’est par ici :  http://soutenir.antipub.org/
Au plaisir de vous (re)voir bientôt !
N’hésitez pas à nous écrire d’ici là

Action-réponse après la mise en demeure de Clear Channel

Samedi 8 avril, nous avons mené une nouvelle action de recouvrement des écrans publicitaires Clear Channel dans le métro, ce malgré la mise en demeure de la multinationale de l’affichage.

Loin de nous laisser impressionner par les menaces de Clear Channel, nous continuons à agir pour dénoncer l’arrivée d’écrans dans les stations de métro lilloises et l’irrespect qu’ils représentent pour les usagers. Au cours de cette nouvelle action menée dans les stations République, Rihour et dans les rues lilloises, nous en avons profité pour rendre publique notre échange de lettres avec Clear Channel, en l’affichant sur ses supports. À cette occasion, nous avons aussi continuer à faire signer dans sa version papier la pétition visant à interpeller le président de la MEL qui a la compétence des transports publics pour lui demander le retrait de ces écrans énergivores et fatigants pour les usagers.

Notre action a fait l’objet de différents sujets dans les médias :

 

 

 

Addendum du 19/04/17 :

Samedi 8 avril, Transpole s’était engagé à nous proposer un rendez-vous. En l’absence de nouvelle, le samedi 15 avril, nous avons à nouveau recouvert les écrans des stations de métro Rihour et Gare Lille Flandres, on est du genre tenaces

 

Tentative d’intimidation de Clear Channel

Voici notre échange de lettres avec le marchand de regards Clear Channel qui cherche à nous intimider après que nous ayons dénoncé les écrans qu’il a installés dans le métro lillois.


Une pétition en ligne et papier est lancée pour interpeller le président de la MEL qui a la compétence des transports publics et lui demander le retrait de ces écrans fatigants et énergivores, à signer par ici : http://lille.antipub.org/ecrans

Florilège d’actions pour la journée contre la pub !

Dans le cadre de la mobilisation internationale contre la pub #SubvertTheCity (« détourne la ville »), différentes actions visant à dénoncer l’invasion publicitaire ont été menées à Lille jeudi, vendredi et samedi.

Jeudi soir, on a éteint les lumières

À Lille, le marathon d’actions a commencé jeudi 23 mars au soir avec l’extinction d’une soixantaine d’enseignes publicitaires laissées allumées inutilement. En plus des perches habituelles, nous avons utilisé une nouvelle méthode pour atteindre les interrupteurs.

Vendredi soir, on a donné de la voix

Nous connaissons tous par cœur des dizaines de slogans publicitaires entendus à la télé. Le pouvoir d’influence des publicités sonores n’est plus à démontrer. Mais pensons-nous à la trace que laissent les images animées dans notre mémoire ?
Pour mettre en exergue l’intrusion que représente les nombreux écrans récemment installés à la Gare Lille Flandres, nous avons joué les réclameur : mot valise réunissant les termes « réclame » et « clameur ».

 

Notre procédé est simple : pour chaque écran à taille humaine, nous avons placé un « réclameur » dans la station pour scander les texte publicitaires tournant en boucle sur les écrans. 1 écran = 1 réclameur, pour être dans un rapport objectif et égalitaire avec le nombre d’écran installé.
Nous avons choisi ainsi de déplacer le message publicitaire d’une perception à une autre : du visuel au sonore, pour mieux expliciter le matraquage subi silencieusement par notre cerveau.Dans le même temps, nous avons lancé notre pétition adressée à Damien Castelain, président de la MEL, demandant la désinstallation des écrans publicitaires du réseau Transpole.

Samedi, on a changé de décor

Samedi après-midi, c’est une quarantaine de publicités marchandes de 2m² qui ont été recouvertes dans le centre-ville. En lieu et place, des dessins, de la couleur, des #slogantipub ou encore des espaces d’expression rendus au public. Une manière de donner à voir un autre usage de l’espace public qu’un support pour imposer des marques et produits dans les têtes, y compris des plus jeunes.

 

 En plus de ces actions, ont aussi eu lieu :

  • un apéro-débat a aussi eu lieu mardi 21 mars au Polder sur le thème Publicité : stop ou encore ?
  • une action de barbouillage des déboulonneurs samedi 25 mars au matin sur 3 panneaux et un écran dans le métro
  • une projection-débat le samedi 25 mars au Café Citoyen

Pour en voir plus sur les actions en France, rendez-vous sur antipub.org et à travers le monde, sur subvertisers-international.net !