[Retour sur action] Pub TV : protégeons nos enfants !

Ce samedi 3 septembre après-midi, avec nos alliés des Déboulonneurs de Lille et du Mouvement pour une Alternative Non-Violente, nous avons organisé un atelier de sensibilisation et de soutien à la proposition de loi pour la fin de la pub pendant les plages de programmes jeunesses à la télé publique.

Chacun-e était invité-e à s’exprimer sur cette idée qui a été favorablement accueillie par les passant-e-s. Certain-e-s étaient d’ailleurs surpris de ne pas être au courant et que le sujet ne soit pas davantage abordé par les médias.

Pour vous informer et soutenir cette proposition de loi, c’est par ici.

action-pplpub-lille-1 action-pplpub-lille-2 action-pplpub-lille-3 action-pplpub-lille-4

Hors de ma vue ! n°2

Hors de ma vue ! n°2

Lettre (quasi-)mensuelle d’information de Résistance à l’Agression Publicitaire – Lille Métropole


Bonjour à toutes et à tous !

Malgré la fraîcheur automnale, la lutte antipub lilloise tient le rythme !
Dans cette deuxième édition de notre lettre d’information, retrouvez les dernières actions menées, les actus et les événements à venir.
Notre engagement vous plaît ? Prenez note et venez nous rejoindre pour la prochaine action ! Celle-ci aura lieu le samedi 26 Novembre, en partenariat avec les Jeunes Ecologistes de Lille (Plus d’infos dans le point agenda à la fin de ce mail).


Bonne lecture !

 

Dernières actions

Le Jour de la Nuit

jour-de-la-nuit-panneau-pub-recouvrement  Quel plaisir de vous avoir vus si nombreux à nos côtés pour cette action ! 
  Nous étions une vingtaine pour l’occasion, ce qui nous a permis de mener à bien deux actions simultanées : 
    
  – L’extinction d’enseignes lumineuses dans le centre (rue de Béthune, rue du Molinel, rue Faidherbe).
  En tout, 44 enseignes éteintes qui n’auront pas consommé inutilement cette nuit là !
  Autre point positif : les enseignes laissées allumées étaient moins nombreuses que lors de nos dernières actions. Il semblerait que les commerçants soient   de plus en plus sensibilisés à notre   démarche !
  – Du recouvrement : 8 panneaux se sont parés de nos messages, sensibilisant ainsi les passants à la pollution lumineuse et à l’impact de la publicité. 

Félicitations à tous !

Plus de détails et de photos


CETA, TAFTA et publicité, quand les résistances convergent

ceta-vie-qui-en-depend

Samedi 5 novembre, à l’appel de citoyen-ne-s mobilisé-e-s contre les traités de libre échange CETA et TAFTA, nous avons réalisé une action commune de recouvrement à Lille.

Cette action visait à dénoncer à la fois les traités de libre-échange et le système publicitaire, tous au service d’un projet de société régie par le marché, sous l’emprise des grandes multinationales.


On les suit de près

Palais des Beaux-Arts, « une question de cohérence »

musee-pub-voiture-flouteNous nous sommes procuré la convention passée entre la mairie de Lille et la société DEFI régissant l’affichage de ces publicités géantes sur le musée. Alors que Jacques Richir, l’adjoint au maire à la publicité parlait de cohérence pour justifier ces publicités géantes par les recettes qui en découlent, on se demande où elle est passée quand on voit le décalage entre les belles intentions dans la convention et les publicités affichées.


21 février : Procès d’une déboulonneuse

En avril dernier, dans le couloir qui mène de la station de métro au hall de la Gare Lille Flandre, les déboulonneurs avaient recouvert une vingtaine de panneaux publicitaires et barbouillé symboliquement un panneau. La barbouilleuse avait été interpellée et placée en garde vue. Elle passera devant le tribunal le mardi 21 février 2017, pour dégradation légère et pour avoir refusé le prélèvement ADN. Gare à la pub !


Agenda

  • Action d’extinction d’enseignes lumineuses commune avec les Jeunes Écologistes de Lille,
    Départ : samedi 26 novembre 21h du
     Café Citoyen 
    Considérant le succès de notre précédente action, nous avons décidé de réitérer l’expérience ! En espérant vous voir encore plus nombreux cette fois-ci !
  •  lun.  21 nov  : 14-18h30 « Vis ma nuit » organisé par la MEL : une occasion de s’exprimer sur la pollution lumineuse.
    Forum des  Sciences de V. D’ascq, infos par ici
  • mer. 7 décembre 18h30 : réunion commune antipub au Café Citoyen avec les Déboulonneurs et R.A.P.
  • 7 décembre : examen au sénat de la proposition de loi visant à supprimer la publicité dans les programmes jeunesse de la télévision publique
  • 21 février : procès d’une déboulonneuse


Astuce antipub

Bloquer le démarchage téléphonique

Ce mois-ci nous vous proposons une petite astuce pour vous aider à vous débarrasser du démarchage téléphonique
Marre de se faire harceler au téléphone, que ce soit fixe ou mobile, par des vendeurs ? Alors cette astuce antipub va vous faire plaisir !
Bloctel, une nouvelle liste créée par le gouvernement depuis quelque mois permet maintenant d’interdire aux démarcheurs de vous harceler au risque de subir une amende de 75 000 € et ce juste en s’y inscrivant gratuitement.
Et pour les SMS, il suffit d’envoyer STOP à l’expéditeur qui vous spam de messages publicitaires.

Plus de renseignements sont disponible sur le site de l’association


Le petit mot de la fin

Si nos actions et notre engagement vous plaisent, vous pouvez nous donner un petit coup de pouce en adhérant à l’association.
L’adhésion est à prix libre (différent de gratuit), et au-delà de l’aspect financier, cela nous permet d’avoir plus de poids en tant que collectif. 
Plus nos voix sont nombreuses, plus nous sommes susceptibles d’avoir de l’impact dans nos démarches. 

Si cela vous intéresse, c’est par ici :  
http://soutenir.antipub.org/

Au plaisir de vous (re)voir bientôt !
N’hésitez pas à nous écrire d’ici là sur contact.lille@antipub.org

*********************************************************

Résistance à l’Agression Publicitaire – Lille Métropole
http://lille.antipub.org/ et http://antipub.org
Aussi sur framasphère/diaspora (réseau social sans pub)
*********************************************************

CETA, TAFTA, publicité : quand les résistances convergent

ceta-vie-qui-en-depend
Samedi 5 novembre, à l’appel de citoyen-ne-s mobilisé-e-s contre les traités de libre échange CETA et TAFTA, nous avons réalisé une action commune de recouvrement à Lille.
Cette action visait à dénoncer à la fois les traités de libre-échange et le système publicitaire, tous au service d’un projet de société régie par le marché, sous l’emprise des grandes multinationales.

Peut-être avez-vous entendu parler de la superbe action de Bruxelles de Brandwashing réalisée par des activistes qui sont visiblement aussi arrivés à ce constat.
Ainsi, à Lille aussi, de manière plus modeste et improvisée, nous avons utilisé les techniques antipub de détournement et recouvrement pour alerter et faire prendre conscience de ce qui se joue.
antipub-poulet-chlore
Nos désirs, nos lois et plus largement nos vies n’ont pas à être dictés par une logique où la seule liberté qui compte est marchande.

Vous avez dit Culture ?

Des sushis, une grosse voiture, peut-on afficher n’importe quoi sur le Palais des Beaux-Arts ?

Afin de répondre à cette question, nous nous sommes procuré la convention* passée entre la mairie de Lille et la société DEFI régissant l’affichage de ces publicités géantes sur le musée. Extraits choisis.contrat-pba-en-tete

Dans cette convention, on peut notamment lire à plusieurs reprises que le caractère culturel et historique du lieu doit être pris en compte par l’afficheur, ce dernier s’engageant à ce que les publicités soient en adéquation avec le musée. Lisez plutôt :

contrat-pba-engagements-afficheur-fluote
Avec ces éléments, il nous semble évident que l’afficheur ne respecte pas la convention. Mais là où le bât blesse, c’est que la mairie laisse faire ! En effet, la convention lui donne droit de refuser tout visuel sans justifier de motif :

contrat-pba-validation-mairie-fluote

Pourtant, malgré ces belles intentions, quelles sont les publicités affichées sur le musée ? Difficile de mettre en lumière l’adéquation entre une grosse voiture et le Palais des Beaux-Arts. La réputation et l’image de la ville de Lille « capitale européenne de la culture 2004 » ne sont-elles pas écornées par ce laisser faire de la mairie ? Visiblement, il suffit de quelques milliers d’euros pour qu’à la mairie, éthique et culture soient elles aussi tout en façade.

musee-pub-voiture-floute

Voici la convention de 14 pages pour celles et ceux qui voudraient la consulter en détails.

Nous vous invitons à signer et faire signer la pétition demandant le retrait de ces pubs commerciales géantes sur le Palais des Beaux-Arts.

Ce sujet sera abordé pendant notre prochaine réunion, mercredi 26 octobre à 18h30 au Café Citoyen (station République), soyez-y les bienvenu-e-s !

Nous vous conseillons enfin cet excellent article sur La Tribune de l’Art qui contrebalance les arguments en faveur de bâches publicitaires sur les musées.

Bilan de l’action Jour de la Nuit 2016

Panneau publicitaire lumineux recouvert du message "Nous voulons voir les étoiles"
Recouvrement d’un panneau publicitaire lumineux à l’entrée de la rue de Béthune

Voici un petit bilan de l’action que nous avons réalisée ce samedi 8 octobre pour Le Jour de la Nuit, opération de sensibilisation à la pollution lumineuse et à la protection de la biodiversité nocturne.

Le but de cette action était de sensibiliser les passants, les commerçants et les élus sur la pollution lumineuse et le gaspillage énergétique liés aux dispositifs publicitaires déployés dans l’espace public (enseignes, panneaux, etc.).

Notre joyeuse troupe composée d’une bonne vingtaine de participant-e-s a éteint 44 enseignes laissées allumées…

rue neuve, avant extinction
rue neuve, avant extinction
jour-nuit-extinction-apres
rue neuve, après extinction

 

Extinction du jules rue de Béthune
Extinction de l’enseigne Jules rue de Béthune

…et recouvert 8 panneaux de publicité.

jour-nuit-antipub-regardez-ciel jour-nuit-yeux-etoiles jour-nuit-arbre-antipub
Il est important de rappeler qu’un panneau de publicité consomme 1,7 kWh par jour en moyenne et qu’une famille de 4 personnes 8,5 kWh. Il suffit donc de 5 panneaux pour dépenser autant qu’une famille de 4 personnes ! Plus de détails sont disponibles sur le site de Zéro-Watt.

Des actions similaires d’autres groupes locaux de Résistance à l’Agression Publicitaire ont eu lieu conjointement dans d’autres villes (article à venir sur le site global de l’association).

Vous avez raté cette action mais souhaitez vous aussi agir ? Une boîte à outils est disponible par ici pour vous y aider.

Nous en profitons pour rappeler nos recommandations en matière de dispositifs lumineux pour le Règlement Local de Publicité Intercommunal en cours d’élaboration.


ecran-lomme-rue-grand-but
Écran lumineux publicitaire, rue du grand but à Lomme

Luminosité et animation

Interdiction des écrans publicitaires et dispositifs d’éclairages d’affiches

 

 


enseigne-lumineuse
Enseigne lumineuse allumée alors que l’établissement est fermé

Enseignes lumineuses

Extinction lorsque l’établissement est fermé ainsi qu’entre 9h et 17h